Une nouvelle organisation pour faciliter l’intégration professionnelle des réfugiés

Afin de faciliter l’insertion des réfugiés dans le département de la Nièvre, une plateforme d’intégration a été créée en 2019. Marie-France Jollet, coordinatrice de cette plateforme a répondu à quelques questions pour nous éclairer sur les objectifs et missions de cette nouvelle organisation.

Qu’est-ce que la Plateforme d’intégration des réfugiés ?

Dans le cadre de la Stratégie Nationale d’accueil et d’intégration des Réfugiés, la Préfecture de la Nièvre a confié à la Fédération des Œuvres Laïques de la Nièvre (FOL58), en novembre 2018, la mise en place sur le département, d’un projet facilitateur de l’intégration des bénéficiaires de la protection internationale (BPI) communément appelés réfugiés.

La création et l’animation d’une Plateforme

L’objectif est la mise en cohérence de l’ensemble des acteurs du territoire de la Nièvre concourant à l’intégration des réfugiés. Elle est gérée par le Pôle demandeurs d’asile et réfugiés (DAR) de la FOL58, basé au 7 allée Docteur Subert à Nevers.
Cette plateforme travaille sur la réalisation d’un diagnostic des points forts et des points faibles à prendre en compte à ce jour, pour faciliter l’intégration des réfugiés. Elle recense les dispositifs d’accompagnement pouvant répondre aux besoins de ce public et de ses particularités. Elle anime des groupes de travail qui favorisent la rencontre les acteurs, développe l’échange et donc, permet une meilleure connaissance du rôle de chacun. Ensemble, nous repérons les incohérences pour aller vers une amélioration de l’intégration des réfugiés.

L’animation d’un espace social œuvrant dans l’apprentissage linguistique

Le blocage d’intégration le plus récurrent est le manque de maîtrise de la langue française par la personne réfugiée, ceci même après les heures obligatoires d’apprentissage du français dans le cadre du contrat d’intégration républicaine (CIR).
Cet espace social, nommé ANCRAGE est géré par le secteur de l’Éducation Populaire de la FOL58 qui se situe 8 rue Saint Genest à Nevers.
Ce dispositif donne la possibilité de participer à une formation linguistique complémentaire au CIR, d’évaluer le niveau de français des personnes à un instant T, de produire des cours de Français en Langue Étrangère (FLE), d’apporter un vocabulaire en français à visée professionnelle et de préparer aux certifications en français.

Quel est le rôle de la FOL 58 dans ce projet ?

La Fédération des Œuvres Laïques réunit des femmes et des hommes (bénévoles et salariés) qui agissent au quotidien pour faire vivre la citoyenneté en favorisant l’engagement et l’accès de tous à l’éducation, la culture, les loisirs, le sport…
Par ce projet, la FOL58 fait la démonstration qu’il ne peut y avoir d’intégration dans notre société sans allier, éducation, solidarité, cohérence ; sans construire demain, ensemble, pour redécouvrir le goût de l’avenir. La FOL58 veut faire de ce projet un nouveau pacte social qui favorise le dialogue à l’exclusion. S’associer est une force !

Quelles sont les grandes orientations de l’année 2020 sur le volet de l’emploi et de la formation ?

La personne bénéficiaire de la protection internationale a le droit de travailler et de suivre des formations au même titre qu’un citoyen français puisqu’il est considéré relevant du droit commun. La finalité est donc de favoriser le salariat du réfugié sur le marché du travail.
Pour faire suite aux réunions partenariales, les actions 2020 s’orientent vers de la communication, et de l’information en direction du secteur marchand :
• communiquer en direction des entreprises sur le statut et le parcours d’intégration de la personne réfugiée ;
• informer les personnels en charge des ressources humaines sur les droits et les possibilités d’accès au travail de ces personnes ;
• informer des salariés afin de les positionner comme « parrain » des personnes réfugiées arrivant au sein de l’entreprise ;
• en partenariat avec le secteur d’activité susceptible d’être intéressé, développer l’apprentissage du langage technique spécifique et des normes de sécurité et augmenter ainsi l’employabilité des personnes.

Comment les professionnels de l’emploi et de la formation peuvent-ils être informés et outillés pour mieux connaître le parcours des réfugiés ?

Une plateforme numérique est en cours de préparation ainsi que différents outils de communication. Dans l’immédiat, il est possible de contacter la coordinatrice, Marie-France JOLLET au 03.86.68.19.03 ou par mail : marie-france.jollet@fol58.org